Dessine-moi un papillon !

Article de P/DurAlpes, le 8 jan, 2011

.

papillons 1

Chers lecteurs,

C’est avec un réel bonheur que nous rouvrons les pages Dur’Alpes pour vous présenter nos meilleurs vœux 2011. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous vous en remercions.

Tels des missionnaires, inlassablement nous nous attachons à faire prendre conscience de la nécessité de changer nos modèles de développement… Et si nous commencions tout simplement en convoquant le bon sens !

Nous ne débuterons pas cette année par notre traditionnel éditorial.

Roméo, un jeune garçon de 10 ans nous a écrit. Parce que son message nous a ému – surpris aussi car son profil ne rentre pas tout à fait dans celui de nos lecteurs – et qu’il a dix ans aujourd’hui, nous avons unanimement décidé de reporter l’édito de rentrée à la semaine prochaine pour publier son appel. Un message empli de candeur certes, d’espoir aussi… et d’une réalité déconcertante.

« Madame, quand je serai grand, je veux montrer les papillons à mes enfants ; j’aime les papillons ; ils sont libres, ils me font rêver.

Vous les grands vous avez fait n’importe quoi et j’ai peur de ne plus les voir quand je serai papa ; je ne voudrais pas que mes enfants me disent : papa, dessine-moi un papillon. »

Et puis sans aucun commentaire suivait ce poème :

« Maman me dit que la terre est malade

Mais moi je voudrais que dans le monde

Il n’y ait jamais de guerre

Que les gens se mettent en ronde

Et s’embrassent comme des frères.

On verrait sur leur visage

Un large sourire monter

Et dans tous les paysages

Toutes les couleurs changer.

Et la terre serait fière de voir les hommes s’aimer.

Elle serait bien plus légère

Et quand même elle tournerait.

Le ciel deviendrait plus bleu

La mer remplie de poissons,

Les enfants bien plus heureux

Et la terre toute en chansons.

Si les blancs devenaient noirs

Ils n’oseraient plus les laisser sans espoir

Alors dans leurs yeux on pourrait voir

Le désir de redevenir blancs.

Si les riches devenaient pauvres

Ils s’apercevraient combien

Pour ne pas mourir de faim

Difficile est de gagner son pain.

Mais comme je suis un enfant

Personne ne m’entend,

J’ai si peur pour les papillons.

Je ne serai plus un enfant

Si je ne peux plus rêver ! »

papillons 1

Photos : © Carole Stoffel et Denis Favre Bonvin

  1. 2 commentaires pour “Dessine-moi un papillon !”

  2. par chorier, le 11 jan 2011| répondre

    magnifique… et quelle bonne idée de donner la parole à un enfant « inspiré »

    Corinne Chorier

  3. par zizaflam, le 30 août 2011| répondre

    mercii :Dnn1

Ecrire un Commentaire